« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant.

– Simone de Beauvoir

Après des décennies de progrès des droits des femmes, ces dix dernières années semblent marquées par une stagnation, voire un recul. Les difficultés économiques, le défi climatique et les soubresauts du monde semblent avoir relégué la lutte pour l’égalité à un second plan.

Pourtant, le problème n’est pas moins profond qu’hier : sur cinq jeunes filles qui naissent aujourd’hui en France, une au moins sera confrontée à une situation de harcèlement au cours de sa vie professionnelle et, à travail égal, elles toucheront toujours un dixième de moins que leurs homologues masculins. Au cours de sa vie, une femme sur sept sera agressée sexuellement. Chaque année, plus de cent femmes meurent sous les coups de leurs compagnons. Malgré des progrès en la matière, enfin, les postes décisionnels, tant politiques qu’économiques, sont encore largement monopolisés par des hommes.

Nous savons qu’il y a encore beaucoup à entreprendre pour obtenir l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Nous savons, en particulier, que cette lutte doit passer par une déconstruction des stéréotypes de genre qui constituent le soubassement de toutes ces discriminations.

Nous croyons qu’une telle déconstruction est bonne pour la société dans son ensemble : pour les femmes, à l’évidence, mais aussi pour les hommes, libérés de normes qui leur pèsent souvent comme des fardeaux, ou pour les personnes lesbiennes, gays, bi et trans que ces stéréotypes participent à exclure.

Dès le début de sa campagne, le président de la République a placé cet objectif au cœur de son programme. Désormais, l’égalité entre les femmes et les hommes est une grande cause nationale, portée par une secrétaire d’État motivée et dévouée. Nous pensons que cette grande cause doit transcender les clivages, rassembler largement et ne pas faire l’objet d’instrumentalisations politiques.

Nous, femmes et hommes En Marche !, voulons porter à notre échelle et avec nos moyens cette cause auprès de nos concitoyens et de nos concitoyennes. Nous voulons susciter ce débat sur tous les territoires, urbains et ruraux, en métropole comme en outre-mer, en impliquant nos partenaires européens et ressortissants à l’étranger, car c’est par l’échange et la discussion que nous parviendrons à faire entendre à toutes et tous le bien-fondé de l’égalité.

Au cours des prochaines années, nous nous mobiliserons pour faire progresser la place des femmes dans la société française, pour obtenir l’égalité professionnelle, pour faire diminuer les violences sexistes et sexuelles, pour améliorer la représentativité des femmes dans les instances décisionnelles et démocratiques et pour améliorer le quotidien de tous les français et françaises. Quand les droits des femmes et des minorités sexuelles avancent, c’est toute la société qui progresse.

Pour mener ce combat, nous nous fédérons en réseau, L’Égalité En Marche !

Ensemble, marchons vers l’égalité !

Premières signatrices et signataires

  • Béatrice FAILLES, AL comité Goutte d’Or, candidate LREM 17e circ. de Paris
  • Laurence GUILLET, responsable Elles&Ils Marchent 21, AL comité Dijon Clemenceau, suppléante du député LREM 1re circ. de Côte d’Or
  • Mathilde HUCHOT, responsable du pôle Égalité FH En Marche 57, AL comité Vallée du Sel, candidate LREM 4e circ. de Moselle
  • Frédéric NAHON, AL Comité Actions-Villette Paris 19
  • Isabelle PELISSON, responsable Elles&Ils Marchent 16, AL comité Mouthiers-sur-Boëme Charente, co-AL comité Paris1Pyramides Vitalité
  • Nicolas QUENOUILLE, AL comité En Marche ! Moselle Sud
  • Nadine RET, responsable Elles&Ils Marchent 94, AL comité Nogent En Marche, candidate LREM 5e circ. du Val de Marne

Je signe le manifeste !

Si vous aussi vous souhaitez vous engager pour défendre la grande cause de l’égalité femmes-hommes, merci de remplir le formulaire ci-dessous :


Elles et Ils soutiennent la démarche

  • Astrid Panosyan, membre du Conseil national d’En Marche !
  • Béatrice Agamennone, adjointe au maire de Metz (57), référente En Marche ! de la Moselle, membre du Bureau exécutif d’En Marche !
  • Hélène Zannier, députée, membre du Conseil national d’En Marche !
  • Ludovic Mendes, député, membre du Conseil national d’En Marche !
  • Isabelle Rauch, députée, membre du Conseil national d’En Marche !
  • Didier Martin, député, membre du Conseil national d’En Marche !
  • Didier Paris, député, membre du Conseil national d’En Marche !
  • François Patriat, sénateur, président du groupe LREM au Sénat, membre du Bureau exécutif d’En Marche !
  • Yolaine de Courson, députée, membre du Conseil national d’En Marche !
  • Fadila Khattabi, députée, membre du Conseil national d’En Marche !

Nous suivre

Suivez et partagez nos comptes sur les réseaux sociaux :

@EgaliteEnMarche
EgaliteEnMarcheLEEM